23 avril 2019

Nouveau réseau de bus parisiens : premières observations

Premier tour d'horizon en images des nouveautés du réseau de bus parisiens. Nous avons donc été du côté de Bercy et de l'avenue de France où se concentrent nombre de nouveautés.

230419_25tolbiac

Paris - Rue de Tolbiac - 23 avril 2019 - La ligne 25 Bibliothèque François Mitterrand - Vitry Duras reprend les services partiels précédemment assurés par la ligne 325. Sa numérotation dans la classification parisienne à 2 chiffres, dans le groupe des 20 (en principe dédié aux départs de Saint Lazare et de l'Opéra) est un peu troublante : l'indice 225 aurait été peut-être plus logique. Elle est assurée en Scania Omnicity. © transportparis

230419_61vincent-auriol1

Paris - Boulevard Vincent Auriol - 23 avril 2019 - La ligne 61 est prolongée de la gare d'Austerlitz à la place d'Italie par le quai d'Austerlitz et le boulevard Vincent Auriol, longeant la ligne 6 du métro. © transportparis

230419_64tolbiac1

Paris - Rue de Tolbiac - 23 avril 2019 - La ligne 64 est prolongée à ses deux extrémités de la place Gambetta vers la porte des Lilas et de la place d'Italie vers la place Denfert-Rochereau. © transportparis

230419_71boulevard-de-bercy2

Paris - Boulevard de Bercy - 23 avril 2019 - La ligne 71 est l'une des grandes nouveautés de la restructuration avec son parcours entre la bibliothèque François Mitterrand et la porte de La Villette. Elle est assurée en Urbanway hybrides. © transportparis

230419_77rue-de-bercy1

Paris - Rue de Bercy - 23 avril 2019 - Autre nouveauté, cette fois-ci au chapitre des liaisons Paris-Banlieue avec la ligne 77 Gare de Lyon - Gare de Joinville, qui vient épauler la ligne 87 sur le parcours Gare de Lyon - Porte de Reuilly. Le service est confié à des Citélis Line et des Urbanway. © transportparis

230419_215vincent-auriol1

Paris - Boulevard Vincent Auriol - 23 avril 2019 - La minuscule ligne 215 reliait la gare de Vincennes à la porte de Montreuil. Elle est prolongée à la gare d'Austerlitz et exploitée à l'aide de Citélis. © transportparis

230419_325vincent-auriol1

Paris - Boulevard Vincent Auriol - 23 avril 2019 - Dernière vue de ce premier tour d'horizon avec le cas délicat du prolongement du 325 au boulevard Vincent Auriol. La régulation et le stationnement de départ s'effectuent en pleine chaussée, faute d'espace de régulation. Qui plus est, la nouvelle piste cyclable a entraîné une réduction de la largeur des voies de circulation : le 61 peut avoir du mal à dépasser le 325 en stationnement. Les modalités de ce terminus semblent assez précaires... © transportparis

Posté par ortferroviaire à 19:54 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,


11 avril 2019

Nouveau réseau de bus parisiens : les communes limitrophes

Suite de notre série consacrée au nouveau réseau de bus parisiens, avec ce volet consacré à l'amélioration de la desserte des communes limitrophes. C'était aussi un des enjeux de cette opération : diminuer l'effet de frontière du boulevard périphérique.

050910_94place-wagram

Paris - Place Wagram - 5 septembre 2010 - Une ligne parisienne qui pénètre en banlieue du bout des pneus : la ligne 94 Gare Montparnasse - Levallois Louison Bobet réorientée vers le pont de Levallois en remplaçant la ligne 53. Son parcours sera repris par le reformatage de la ligne 20. © transportparis

130418_73neuilly-de-gaulle

Neuilly - Avenue Charles de Gaulle - 13 avril 2018 - C'est une des pénétrations en banlieue les plus prononcées mais ce n'est pas la ligne la plus en vue, bien qu'elle soit surtout visible par sa remontée intégrale des Champs-ELysées. La ligne 73 traverse Neuilly, Puteaux, Courbevoie et fait terminus à La Garenne Colombes. © transportparis

201110_54clichy-jaures

Clichy la Garenne - Rue Jean Jaurès - 20 novembre 2010 - Plusieurs fois remaniée et entendue, la ligne 54 (jadis République - Clichy rue Martre) fut d'abord prolongée par le pont de Clichy jusqu'au métro Gabriel Péri et déviée plus récemment depuis la gare du Nord vers la porte d'Aubervilliers. © transportparis

Les améliorations apportées sur ce critère sont assez conséquentes :

  • création de la ligne 25 entre Bibliothèque François Mitterrand et Vitry sur Seine : terminus rue Marguerite Duras d'abord avant la fin des travaux permettant de rejoindre le secteur du Port aux Anglais, en préfiguration du Tzen5 ;
  • restructuration de la ligne 42 devenant une liaison Gare Saint Lazare - Boulogne Ile Seguin, avec une nouvelle section entre l'hôpital Pompidou et le secteur sud de Boulogne-Billancourt ;
  • création de la ligne 45 reprenant la section Concorde - Gare du Nord de la ligne 42, prolongé au centre-bus d'Aubervilliers ;
  • création de la ligne 59 sur le parcours Place d'Italie - Gare du Clamart ;
  • prolongement de la ligne 66 de Clichy Victor Hugo à la mairie de Saint Ouen ;
  • création de la ligne 77 Gare de Lyon - Porte de Reuilly - Gare de Joinville ;
  • prolongement de la ligne 201 de la gare de Joinville à la porte Dorée ;
  • prolongement de la ligne 215 de la porte de Montreuil à la gare d'Austerlitz.

051115_86saint-mande-de-gaulle1

Saint Mandé - Avenue Charles de Gaulle - 5 novembre 2015 - Parmi les plus anciennes lignes à 2 chiffres à franchir les limites de Paris, la ligne 86, desservant Saint Mandé pour l'accès au parc zoologique du bois de Vincennes, situé sur la commune de Paris. © transportparis

210614_52boulogne-rhin-danube2

Boulogne-Billancourt - Place Rhin et Danube - 21 juin 2014 - Autre desserte extra-muros historique, Boulogne a cependant été aussi délestée par le passé puisque la ligne 22 avait été limitée dans les années 1960 à la porte de Saint Cloud. © transportparis

On ajoutera à ces évolutions les conséquences de la suppression de la ligne 53 Opéra - Pont de Levallois : son parcours est repris par la ligne 94 entre la gare Saint Lazare et Levallois, tandis que la desserte du boulevard Malesherbes et du terminus Louison Bobet est repris par le prolongement de la ligne 20 depuis la gare Saint Lazare. Le maillage Paris - banlieue n'est pas accru pour autant.

D'autres opérations figurent sur le plan mais en pointillés, probablement dans une deuxième phase de la restructuration :

  • prolongement de la ligne 24 de l'école vétérinaire de Maisons-Alfort à la gare du Vert de Maisons ;
  • prolongement de la ligne 39 d'Issy Frères Voisins à la station Les Moulineaux du T2 ;
  • prolongement de la ligne 47 du fort du Kremlin-Bicêtre à l'institut Gustave Roussy ;
  • prolongement de la ligne 48 de la porte des Lilas au Fort de Romainville :
  • prolongement de la ligne 76 de Bagnolet à l'hôpital de Montreuil ;
  • desserte du Bois de Boulogne, sur la commune de Paris mais au-delà du périphérique par le prolongement de la ligne 43 de Neuilly Bagatelle à l'hippodrome de Longchamp et de la ligne 63 de la porte de La Muette au Jardin d'Acclimatation ;
  • le prolongement de la ligne 70 de la Maison de la Radio à Suresnes De Gaulle.

Dans sa contribution, transportparis avait suggéré d'aller plus loin dans l'amélioration du maillage Paris - banlieue : peut-être pour de futures évolutions du réseau ?

02 avril 2019

Nouveau réseau parisien : les arrondissements périphériques

C'est l'un des grands objectifs de la restructuration du réseau d'autobus parisien : développer la desserte des arrondissements périphériques. De ce point de vue, l'objectif peut être considéré comme atteint avec les évolutions suivantes, mises à part les réaffectations de sections existantes :

  • déviation de la ligne 20 à partir de la place de la République vers la porte des Lilas ;
  • doublement de la ligne 325 par la nouvelle ligne 25 anticipant le futur TZen5 entre Bibliothèque François Mitterrand et Vitry sur Seine ;
  • futur prolongement de la ligne 28 entre la gare Saint Lazare et la porte de Clichy, actuellement assurée par la ligne 528 ;
  • prolongement de la ligne 30 du Trocadéro à l'hôpital Georges Pompidou ;
  • le reformatage de la ligne 42 prolongée de l'hôpital Georges Pompidou à l'île Seguin ;
  • création de la ligne 45 par scission de la ligne 42, avec création nette d'itinéraire entre la gare du Nord et Aubervilliers ;
  • création de la ligne 59 place d'Italie - Gare de Clamart ;
  • prolongement de la ligne 61 de la gare d'Austerlitz à la place d'Italie ;
  • prolongement de la ligne 64 à Denfert-Rochereau et à la porte des Lilas ;
  • création de la ligne 71 Porte de La Villette - Bibliothèque François Mitterrand ;
  • création de la ligne 77 Gare de Lyon - Gare de Joinville ;
  • prolongement de la ligne 88 de l'hôpital Georges Pompidou à la porte d'Auteuil ;
  • prolongement de la ligne 163 de la porte de Champerret à la gare du Pont Cardinet, déjà réalisé avec le prolongement de T3b à la porte d'Asnières ;
  • prolongement de la ligne 215 de la porte de Montreuil à la gare d'Austerlitz.

En revanche, la ligne 350 va être limitée au parcours Porte de La Chapelle - Roissypôle, abandonnant son accès direct à la gare de l'Est.

220608_64lachambaudie1

Paris - Place Lachambaudie - 22 juin 2008 - Créée pour soulager les lignes 26 et 62, la ligne 64 remplit son office et va amplifier son rôle de rocade entre les 13ème et 19 arrondissements, avec un prolongement de la place d'Italie vers la place Denfert-Rochereau et de la place Gambetta vers la porte des Lilas. La ligne, d'abord équipée en Omnicity, est actuellement dotée de Citaro C2. © transportparis

071115_88entrepreneurs2

Paris - Rue des Entrepreneurs - 7 novembre 2015 - Ligne peu connue sauf de ses utilisateurs, c'est la plus récente du réseau parisien sur le parcours entre le parc Montsouris et l'hôpital Georges Pompidou. Elle sera prolongée à la porte d'Auteuil. © transportparis

Le cas de la ligne 20 est assez singulier car dans la plupart des autres cas, les extensions procèdent d'un reformatage de la ligne historique. Par exemple, la ligne 30 est prolongée au sud mais raccourcie à l'est, avec un terminus ramené place Pigalle au lieu de la gare de l'Est. La ligne 20 va ainsi récupérer la section Levallois Louison Bobet - Gare Saint Lazare de l'actuelle ligne 94 (qui ira toujours à Levallois, mais par l'itinéraire du 53 supprimé)... et dévié depuis la place de la République vers la porte des Lilas par Belleville. Son exploitation s'annonce déjà assez tendue...