07 décembre 2017

Parc bus RATP : après les hybrides ?

Après la décision d'Ile de France Mobilités d'arrêter les commandes d'autobus hybrides au vu de leur faible avantage économique, l'avenir de la motorisation du parc de la RATP est assez incertain. Le Plan Bus 2025 de l'entreprise a pour cible un équipement à 80% en véhicules électriques... mais encore faudrait-il que le marché s'agite. Et pour qu'il s'agite à une échelle aussi vaste que celle de la RATP, les zones d'ombre sont encore nombreuses, à commencer par l'autonomie, le type de recharge, la dépendance vis à vis de systèmes captifs de captage du courant, le coût de possession des véhicules et de leurs batteries. Pour l'instant, seule la ligne 341 est équipée de Bluebus électriques et 3 autres lignes de la RATP (72, 115 et 126) ont été annoncées avec différents types de captage, mais on peut tout de même considérer que vue la taille du parc de la RATP, il sera difficile de juxtaposer durablement différentes solutions techniques et qu'il faudra donc choisir... En l'état actuel, cette sélection est difficile.

Les dernières livraisons d'autobus hybrides sont en cours : ainsi, le parc sera constitué de 800 voitures dont :

  • 237 GX337
  • 16 Citélis 12
  • 187 Urbanway 12
  • 191 Lion's City
  • 153 Urbanway 18
  • 14 GX427
  • 2 GX437

271117_176courbevoie-bezons

Courbevoie - Avenue Marceau - 27 novembre 2017 - Au final, la part des hybrides ne dépassera pas 17% du parc de la RATP. Les amateurs pourront donc s'amuser à les traquer hors de leurs lignes habituelles : voici un exemple avec ce GX337 du dépôt de Charlebourg sur la ligne 176 alors qu'il est affecté habituellement à la ligne 73. © transportparis

En attendant, la filière au gaz naturel profite de ce flou électrique puisque, après les 104 Lion's City, débutera prochainement la livraison de 48 Urbino 18, constituant la première percée de Solaris à la RATP. En outre, elle a récemment attribué un marché plafonné à 200 véhicules à IvecoBus qui placera des Urbanway 12.

Posté par ortferroviaire à 17:01 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


18 juillet 2017

Bus électriques : les doutes du STIF

... enfin de Ile de France Mobilités puisque telle est l'appellation nouvelle de l'autorité organisatrice des transports en Ile de France.

Au cours d'une discussion avec la FNAUT Ile de France, le directeur général d'Ile de France Mobilités n'a pas caché ses doutes sur le Plan Bus 2025 de la RATP : celui-ci prévoit l'abandon à cette date des véhicules à moteur Diesel et un "mix énergétique" composé de 80% de bus électriques et 20% au gaz naturel. A cette échéance, il considère que la priorité devrait être accordée aux véhicules au gaz et la proportition de bus électriques ne devrait pas excéder 20%.

230816_143la-courneuve-six-routes2

La Courneuve - Carrefour des Six Routes - 23 août 2016 - Le parc d'autobus hybride comptait pas moins de 801 véhicules en service en juillet 2017. Présenté comme une solution de transition, son bilan technico-économique semble déjà très contesté par l'autorité organisatrice. Pas sûr de voir de nouveaux véhicules de ce type dans les prochains marchés... © transportparis

150217_308creteil-de-gaulle1

Créteil - Avenue du Général de Gaulle - 15 février 2017 - Les bus au GNV semblent avoir en ce moment les faveurs de la direction d'Ile de France Mobilités, mais les contraintes d'équipement sont nombreuses et le bilan environnemental mitigé. Bref, que faire ? © transportparis

Cependant, massifier le recours au GNV n'est pas évident compte tenu des contraintes de sécurité liées au stockage du gaz dans les dépôts, limitant le nombre de sites pouvant être équipés, ceux les plus éloignés des habitations. C'est par exemple le cas du dépôt de Créteil, équipé depuis une vingtaine d'années, et qui sera complètement converti dans les années à venir. Le site est enchâssé dans une zone commerciale, sans habitat à proximité.

Le principal reproche fait par la nouvelle direction d'Ile de France Mobilités réside dans l'absence de démonstration de la capacité à amortir le surcoût du bus électrique par un effet de flotte. La RATP considérait possible par ce biais qu'il serait possible d'atteindre un coût de possession équivalent aux bus Diesel Euro6. Manifestement, on en est loin et le bus hybride n'est pas mieux loti.

Bilan, l'électrique pur remis en cause, l'hybride quasiment enterré à peine les premières commandes achevées, le GNV remis en selle mais avec de fortes contraintes, la dépollution du parc d'autobus de la RATP frise le coup d'arrêt.

Dans l'attente, le meilleur moyen de diminuer les émissions polluantes des autobus reste encore d'améliorer leurs conditions de circulation. La balle est d'abord dans le camp des municipalités, à commencer par la Ville de Paris, et de la Préfecture de Police, pour faire respecter les voies réservées, mettre en place des zones avec déclenchement d'une onde prioritaire par les bus. Combien de litres de gasoil économisés pour chaque km/h de vitesse moyenne récupérés ?

Quant au devenir des énergies alternatives, le test de bus électriques sur 6 lignes supplémentaires devrait être l'occasion d'un bilan économique complet avant de s'engager dans une voie pour l'instant bien incertaine.

Doit-on aussi rappeler qu'il existe une solution électrique complètement maîtrisée et dont le coût est connu et peut donc être comparée ? Le trolleybus, qui pourrait être adopté sur certains grands axes en banlieue. Finalement, reprendre le plan d'équipement étudié en 1945, avec à l'époque une vingtaine de lignes...

VBRh-183porte-de-choisy2

Paris - Porte de Choisy - 1964 - Clin d'oeil aux quelques trolleybus ayant circulé en banlieue parisienne sur les lignes 163, 164, 183 et 185. Cet élégant VBRh fait partie de la centaine de trolleybus de la RATP exploités entre 1943 et 1966. Une solution électrique connue, fiable et au modèle économique éprouvé... © J.H. Manara

Posté par ortferroviaire à 13:08 - - Commentaires [39] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

02 décembre 2015

RATP : Bus 2025 s'expose

En marge de la COP21, la RATP a présenté aujourd'hui au Champ de Mars différents véhicules destinés à être essayés à plus ou moins grande échelle voire exploités sur ses lignes, ayant pour point commun de s'affranchir des classiques moteurs Diesel, et plus particulièrement les prototypes d'autobus électriques destinés à une campagne d'essais sur différentes lignes du réseau.

IMG_0058

Paris - Champ de Mars - 2 décembre 2015 - Les Oreos 4X feront de la butte Montmartre leur terrain de prédilection. D'une capacité supérieure à celles des Oreos 55E, ils devraient améliorer les conditions de transport sur cette ligne de cabotage également très prisée des touristes. 11 autobus de ce type ont été commandés. © transportparis

 GXelec

Paris - Champ de Mars - 2 décembre 2015 - Heuliez présentait son GX ELEC, dérivé de son GX337 que la RATP reçoit actuellement en version hybride. Le constructeur poitevin remporte d'importants succès en Ile de France, à la RATP et sur les réseaux Optile. © transportparis

IMG_0041

Paris - Champ de Mars - 2 décembre 2015 - L'espagnol Irizar présentait son i12E qui sera lui aussi expérimenté sur les deux lignes tests du 21 et du 147 tout comme le GX ELEC. © transportparis

IMG_0042

Paris - Champ de Mars - 2 décembre 2015 - Même perspective pour le constructeur chinois Yutong qui peut être fort d'une expérience industrielle majeure avec pas moins de 1500 véhicules par mois. © transportparis

 IMG_0045

Paris - Champ de Mars - 2 décembre 2015 - Le polonais Solaris pénètre de plus en plus le marché français : le nouvel Urbino 12 électrique est le quatrième véhicule qui sera essayé sur les lignes 21 et 147. © transportparis

IMG_0049

Paris - Champ de Mars - 2 décembre 2015 -  Première apparition du Bluebus, l'autobus standard de 12 m entièrement électrique de Bolloré. Une esthétique flatteuse avec notamment une large surface vitrée pour un véhicule dont l'appellation est cette fois-ci conforme à la réalité physique ! Bolloré bousculera-t-il les constructeurs traditionnels ? Il a déjà remporté un essai grandeur nature avec 23 véhicules de ce type qui circuleront dans quelques semaines sur la ligne 341. © transportparis

Posté par ortferroviaire à 13:22 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,