02 avril 2019

Nouveau réseau parisien : les arrondissements périphériques

C'est l'un des grands objectifs de la restructuration du réseau d'autobus parisien : développer la desserte des arrondissements périphériques. De ce point de vue, l'objectif peut être considéré comme atteint avec les évolutions suivantes, mises à part les réaffectations de sections existantes :

  • déviation de la ligne 20 à partir de la place de la République vers la porte des Lilas ;
  • doublement de la ligne 325 par la nouvelle ligne 25 anticipant le futur TZen5 entre Bibliothèque François Mitterrand et Vitry sur Seine ;
  • futur prolongement de la ligne 28 entre la gare Saint Lazare et la porte de Clichy, actuellement assurée par la ligne 528 ;
  • prolongement de la ligne 30 du Trocadéro à l'hôpital Georges Pompidou ;
  • le reformatage de la ligne 42 prolongée de l'hôpital Georges Pompidou à l'île Seguin ;
  • création de la ligne 45 par scission de la ligne 42, avec création nette d'itinéraire entre la gare du Nord et Aubervilliers ;
  • création de la ligne 59 place d'Italie - Gare de Clamart ;
  • prolongement de la ligne 61 de la gare d'Austerlitz à la place d'Italie ;
  • prolongement de la ligne 64 à Denfert-Rochereau et à la porte des Lilas ;
  • création de la ligne 71 Porte de La Villette - Bibliothèque François Mitterrand ;
  • création de la ligne 77 Gare de Lyon - Gare de Joinville ;
  • prolongement de la ligne 88 de l'hôpital Georges Pompidou à la porte d'Auteuil ;
  • prolongement de la ligne 163 de la porte de Champerret à la gare du Pont Cardinet, déjà réalisé avec le prolongement de T3b à la porte d'Asnières ;
  • prolongement de la ligne 215 de la porte de Montreuil à la gare d'Austerlitz.

En revanche, la ligne 350 va être limitée au parcours Porte de La Chapelle - Roissypôle, abandonnant son accès direct à la gare de l'Est.

220608_64lachambaudie1

Paris - Place Lachambaudie - 22 juin 2008 - Créée pour soulager les lignes 26 et 62, la ligne 64 remplit son office et va amplifier son rôle de rocade entre les 13ème et 19 arrondissements, avec un prolongement de la place d'Italie vers la place Denfert-Rochereau et de la place Gambetta vers la porte des Lilas. La ligne, d'abord équipée en Omnicity, est actuellement dotée de Citaro C2. © transportparis

071115_88entrepreneurs2

Paris - Rue des Entrepreneurs - 7 novembre 2015 - Ligne peu connue sauf de ses utilisateurs, c'est la plus récente du réseau parisien sur le parcours entre le parc Montsouris et l'hôpital Georges Pompidou. Elle sera prolongée à la porte d'Auteuil. © transportparis

Le cas de la ligne 20 est assez singulier car dans la plupart des autres cas, les extensions procèdent d'un reformatage de la ligne historique. Par exemple, la ligne 30 est prolongée au sud mais raccourcie à l'est, avec un terminus ramené place Pigalle au lieu de la gare de l'Est. La ligne 20 va ainsi récupérer la section Levallois Louison Bobet - Gare Saint Lazare de l'actuelle ligne 94 (qui ira toujours à Levallois, mais par l'itinéraire du 53 supprimé)... et dévié depuis la place de la République vers la porte des Lilas par Belleville. Son exploitation s'annonce déjà assez tendue...


07 mai 2014

Saint Lazare : les bus retrouvent la cour de Rome

Depuis la construction de la sortie "lentille" (ou "bulle") du métro sur la cour de Rome, lors de la création de la ligne 14, les autobus 20 et 29 avaient quitté le terminus installé dans la cour au pied du bâtiment et de l'hôtel Terminus. La cour du Havre avait pour sa part été mise en chantier simultanément pour la construction du RER E.

Après le réaménagement de la gare, sous l'égide de Gares et Connexions, la ville de Paris a engagé la reconfiguration des cours de Rome et du Havre et de la rue Intérieure qui les relie. Le schéma retenu réserve la rue Intérieure aux autobus. Le STIF et la RATP ont convenu d'installer le terminus des lignes 20 (Gare Saint Lazare - Gare de Lyon) et 26 (Gare Saint Lazare - Nation) dans la cour de Rome. Pour la première, ce choix entraîne une double boucle puisque les bus arrivent de la gare de Lyon par la rue de Rome, puis passent devant l'hôtel Terminus par la rue Saint Lazare avant d'entrer cour du Havre pour rejoindre la cour de Rome. Avec la gêne occasionnée par les livreurs et les taxis, le schéma n'est guère efficace. En revanche, la ligne 26 n'a plus besoin de faire la boucle par la rue du Havre, le boulevard Haussmann et la rue de l'Arcade en venant de Nation. En sortant du contresens de la rue Saint Lazare, la ligne 26 entre directement cour du Havre et rejoint la station terminale cour de Rome.

050514_20+26saint-lazare

Cour de Rome - 5 mai 2014 - Le nouveau terminus des lignes 20 et 26 situé devant l'entrée de la gare Saint Lazare du côté des voies de la petite banlieue. Un véritable progrès pour la correspondance entre le train et le bus. Les lignes 21, 24, 27 et 29 restent de l'autre côté de la rue Saint Lazare et la ligne 28 rue Laborde. © transportparis

Il faudra en revanche aux services de police faire la loi pour discipliner les taxis puisque dès le premier jour, les bus se retrouvaient régulièrement bloqués par la double file de taxis située devant l'hôtel Terminus. Une fois de plus, bus et taxis montrent qu'ils ne cohabitent que très difficilement.

Posté par ortferroviaire à 21:09 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags : ,