Mélibus : un réseau très centré sur la gare de Melun

Le réseau de bus TRAM (Transports de l’Agglomération de Melun) a été remis à plat entre 2009 et 2011, aboutissant au nouveau réseau Mélibus. Il comprend 17 lignes dont 3 lignes ne circulent que le dimanche pour assurer un service minimal. Le service est assuré à l’aide de 64 autobus standards, essentiellement des Citaro et 5 autobus à gabarit réduit.

181014_Amelun-leclerc2

Melun - Pont Leclerc - 18 octobre 2014 - Quittant l'ile Saint Etienne, ce Citaro de la ligne A va rejoindre la gare par le boulevard Thiers. Comme sur de nombreux réseaux Optile, Mercedes se taille la part du lion dans le renouvellement du parc. © transportparis

Le réseau est très fortement polarisé par la liaison entre la gare et le centre de Melun, qui avait jadis été assurée par un éphémère tramway.  Il en résulte un important tronc commun, puisque la gare est assez excentrée, pour lequel la mise en site propre est apparue souhaitable et au demeurant possible et nécessaire pour fiabiliser l'exploitation. Ce peut être aussi le moyen de reconquérir l’espace pour les piétons, passablement malmenés par un axe très routier par un aménagement plus « apaisé ».

240218_Dpasteur2

Melun - Quai Pasteur - 24 février 2018 - Un Citaro C2 sur la ligne D : l'arrivée du TZen2 entrainera une évolution du réseau Mélibus mais il est prévu d'ouvrir les voies réservées à tous les autobus pour leur faire profiter des gains de temps et de régularité. © transportparis

Le projet TZen 2

Rappelons que TZen est une forme de labellisation des lignes de bus à haut niveau de service créée par le STIF... ou était, car il semble que cette appellation ne soit plus très en vogue du fait de son manque de lisibilité, et parce qu'à niveau de service comparable, toutes les lignes ne sont pas ainsi labellisées. Ce qui compte avant tout, c'est la commodité du service et la diffusion des bénéfices des aménagements réalisés au territoire le plus vaste de l'agglomération melunoise. Le rabattement en voiture vers les gares est à utiliser avec modération car les capacités de la voirie et des parcs de stationnement ne sont pas extensibles à merci, ce qui justifie pleinement le renforcement de l'attractivité d'un réseau capillaire de bus utilisant des outils désormais bien connus : site propre, priorité aux carrefours, fréquence et, on serait très tenté de l'ajouter, vente des titres de transport en station.

La liaison entre la gare et le centre de Melun un des enjeux du projet TZen2, une ligne de BHNS entre la gare de Melun et Carré Sénart, sur la commune de Moissy-Cramayel, en passant par la gare de Savigny le Temple. D’une longueur de 17 km, il comprendra 26 stations. Cependant, l’itinéraire sera dissocié entre la gare et le centre de Melun, ce qui ne facilitera pas la lecture du parcours. Manifestement, le projet cherche à limiter l’impact sur le plan de circulation routière. Cette ligne doit ainsi contribuer à structurer un réseau plus efficace gravitant autour des deux axes ferroviaires (RER D et liaison Juvisy - Corbeil - Melun) et ainsi quadriller un territoire particulièrement dépendant de la voiture.

TZen2

Elle bénéficiera d’un service soutenu en semaine, avec un intervalle de 6 minutes en pointe, de 10 minutes en journée et le samedi, de 30 minutes le dimanche. Le trafic prévu atteint 27 000 voyageurs par jour.

Cette nouvelle ligne sera elle-même en correspondance avec TZen1 existant entre Sénart et la gare de Corbeil-Essonnes. En revanche, il est dommage de ne pas envoyer la ligne TZen2 vers la gare de Lieusaint-Moissy pour amplifier le maillage avec le RER, d’autant que les bus seront remisés dans le dépôt accueillant déjà les véhicules du TZen1, situé à proximité immédiate de cette gare.

Le coût de l’aménagement de cette ligne de BHNS est de 163 M€ et de 11 M€ pour l’acquisition de 24 autobus. Sa mise en service est prévue en 2024, avec des travaux ayant débuté mi-2017. Initialement, le projet devait aboutir en 2020...