01 avril 2021

Doppelmayr remporte le premier téléphérique francilien

 Le groupement Doppelmayr - Egis - SPIE Batignolles - Atelier Schall - France Travaux remporte la construction du premier téléphérique francilien entre Créteil et Villeneuve Saint Georges, dénommé Téléval, d'un coût de 132 M€. Long de 4500 m avec 5 stations, il reliera le terminus de la ligne 8 du métro à la Pointe du Lac en direction de Bois Matar. Le téléphérique passera au-dessus des installations ferroviaires de Valenton, de la LGV Sud-Est, de plusieurs voies rapides, et rattrapera évidemment le dénivelé entre Créteil et Valenton. Les cabines passeront toutes les 22 secondes en heure de pointe et 28 secondes en journée et relieront les 2 terminus en 17 min 30 soit une vitesse moyenne de 15,42 km/h. Le service sera interrompu 11 jours par an, du fait des obligations de maintenance et d'agrément sécuritaire. La capacité sera de 1600 places par heure et par sens.

La date de mise en service devrait intervenir en principe en 2023-2024.

Avec le projet en cours de réalisation à Toulouse, il s'agira d'évaluer l'intérêt de cette solution pour des besoins assez particuliers, tout en étant prudent sur la capacité bien française de faire d'une solution à usage spécifique une réponse universelle. Les performances du téléphérique sont globalement celles d'une ligne d'autobus, en débit et en vitesse. Dans le cas du Téléval, la combinaison dénivelé + faisceau ferroviaire rend le téléphérique assez pertinent

Posté par Redaction TRUP à 11:19 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : ,


28 octobre 2019

Un premier téléphérique d'utilité publique

C'est fait : le premier téléphérique francilien a été officiellement déclaré d'utilité publique. La ligne baptisée Câble A, entre le terminus du métro à Créteil et Villeneuve Saint Georges va pouvoir entrer dans le concret. Ceci étant, le projet va être probablement attaqué par les opposants qui dénoncent les nuisances sonores et visuelles (en revanche, le trafic routier ne les gêne manifestement pas). La liaison de 4,5 km entre les stations Pointe du Lac et Bois Matar sera assurée en 17 minutes. Le coût est estimé à 120 M€. En revanche, Ile de France Mobilités n'annonce pas de délai de réalisation, se retranchant derrière l'appel d'offres auprès des entreprises spécialisées.. et la confirmation du financement.

Ile de France Mobilités avait exploré dans toute la Région les zones de pertinence pour un tel mode de transport mais, pour l'instant, seul ce projet devrait devenir concret. Aucune autre proposition ne semble aujourd'hui suffisamment sérieuse, ce qui vient relativiser l'engouement pour les téléphériques urbains. Dans le cas de la liaison Créteil - Villeneuve Saint Georges, il est assez manifestement, du fait des nombreuses coupures du territoire, par la topographie et les multiples infrastructures à franchir.

Posté par ortferroviaire à 09:16 - - Commentaires [31] - Permalien [#]
Tags :

04 avril 2019

Téléphérique : première enquête publique

Parmi les 13 projets - sommairement - étudiés, il est le plus abouti et probablement le plus justifié : baptisé Téléval, la future ligne baptisée Câble A fait l'objet d'une enquête d'utilité publique depuis le 25 mars 2019 et pour 6 semaines. Sur une longueur de 4,5 km, il doit relier le terminus de la ligne 8 du métro à Créteil Pointe du Lac au quartier du Bois Matar à Villeneuve Saint Georges, en desservant 5 stations intermédiaires et en franchissant surtout une importante dénivellation et le faisceau ferroviaire de Valenton. La ligne reposera notamment sur 30 pylônes de 25 à 40 mètres de hauteur.

Le coût du projet est évalué à 120 M€ et devrait pouvoir transporter 1600 voyageurs par heure et par sens, avec un temps de parcours de 17 min 30. Les cabines d'une capacité de 10 places se succèderont toutes les 22 secondes en pointe et toutes les 28 secondes en journée.

C'est probablement le seul projet viable, sachant qu'il faudra probablement attendre le retour d'expérience de cette première ligne pour envisager d'autres éventuelles applications. Dans les autres villes françaises, pour l'instant, seule Brest a mené un projet à son terme...

Posté par ortferroviaire à 20:38 - - Commentaires [33] - Permalien [#]
Tags : ,

12 juillet 2016

Téléval, un téléphérique précurseur ?

De Créteil à Villeneuve Saint Georges, Téléval devrait être en 2021 le premier téléphérique urbain d'Ile de France et désigné "Câble A". Long de 4,5 km et d'un coût de 120 M€, ce nouveau système de transport devrait pouvoir transporter entre 6000 et 14000 voyageurs par jour avec des cabines de 10 places assurant la liaison en 15 minutes environ en desservant 4 stations intermédiaires. Il sera en correspondance avec la ligne 8 du métro, au terminus Pointe du Lac. En revanche, il ne rejoindra pas la gare de Villeneuve Saint Georges.  A 26,6 M€ du kilomètre pour une vitesse moyenne de 18 km/h, le Téléval se place sur le créneau de l'autobus quant au trafic et à la performance, mais avec un coût comparable au tramway.

Cependant, le téléphérique urbain peut être une solution à explorer pour s'affranchir d'obstacles terrestres. Néanmoins, toutes les questions sont encore loin d'être résolues, notamment quant aux emprises et au voisinage des lignes.

Onze autres projets sont mis à l'étude pour évaluer la "pré-faisabilité" selon les termes de la Région Ile de France.

Posté par ortferroviaire à 14:16 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags :

04 octobre 2013

Un téléphérique dans le Val de Marne ?

L'idée semble faire son chemin : pour relier Créteil et Villeneuve Saint Georges, le Département du Val de Marne a porté un projet de téléphérique urbain de 4,4 km. Compte tenu des contraintes de traversée du faisceau ferroviaire de Valenton, c'est ce mode de transport qui a été retenu pour étudier la desserte, depuis le terminus de la ligne 8 du Métro à Créteil, des communes de Valenton et des hauteurs de Villeneuve Saint Georges sur une longueur de 4,5 km environ.

"Téléval" comprendrait 3 stations intermédiaires et son coût serait de l'ordre de 72 M€. Il ne faudrait que 16 minutes pour relier les deux terminus, soit une vitesse moyenne de 16,9 km/h. Selon les études réalisées par le Département, 16000 voyageurs pourraient être transportés chaque jour par Téléval.

Les téléphériques demeurent encore aujourd'hui marginaux dans l'offre de transport public, même s'ils font la renommée de certaines villes, comme Barcelone par exemple. La question de l'efficacité des correspondances reste posée, de même que l'insertion urbaine. On se souvent que, dans les années 1970, les espoirs fondés dans le monorail Safège avaient été vite dissipés par l'effet visuel sur la ville.  C'est d'ailleurs pour cette raison que le STIF se montre prudent et souhaite que ce sujet soit traité avant de se prononcer sur sa pertinence.

Posté par ortferroviaire à 13:53 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :