08 mars 2009

Paris - Provins progresse grâce aux AGC

Ah, il est loin le temps des autorails Billard sur l'antenne Longueville - Provins... Depuis un an, les AGC bimodes ont pris la relève des RIB + 67400 sur Paris - Provins, et le résultat ne s'est pas fait attendre : alors que la régularité de la ligne plafonnait à 80% en 2007, le début d'année 2009 se solde par un résultat en hausse de 8 points.

060309_82543provins1Provins - 6 mars 2009 - Une triplette d'AGC bimodes dans la nouvelle livrée Ile de France. Coup de jeune pour une desserte de grande banlieue qui peut être assimilée à du TER. © transportparis

Qui plus est, la ligne 4 est le premier itinéraire adapté pour le changement de mode sur les AGC non pas à l'arrêt mais en ligne : une disposition qui tarde à se développer alors même qu'on pourrait déjà utiliser bien plus largement qu'actuellement le changement de mode en gare. Pour l'instant donc seuls les Paris - Troyes et les Paris - Provins passent de l'électrique au Diesel en roulant... en attendant que les procédures réglementaires multiples, diverses et variées, permettent enfin d'utiliser une des fonctionnalités qui a constitué un des arguments de vente de ce matériel.

Posté par ortferroviaire à 11:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


06 février 2009

Francilien : première !

Voici plus de 15 ans qu'un matériel n'avait pas été conçu spécialement pour l'Ile-de-France. Ce 6 février 2009 sera donc une date importante dans l'histoire des transports parisiens puisqu'a été présentée aujourd'hui un train de pré-série du Francilien dans les usines de Bombardier à Crespin, près de Valenciennes en présence des Présidents et Directeurs de la Région Ile-de-France, du STIF, de la SNCF et du constructeur.

060209_NATcrespinCrespin - 6 février 2009 - Présentation du premeir train Francilien dans les usines de Bombardier. Ce matériel innovant apportera un coup de jeune salutaire aux dessertes d'Ile de France, mais l'objectif majeur est la fiabilité. © transportparis

Le Francilien surprend par ses formes et surtout sa largeur de 3,06 m obtenue grâce aux caisses courtes et à la multi-articulation, de sorte à offrir un confort accru tout en conservant un diagramme à 5 places de front, mais désormais 5 vraies places d'un bon niveau de confort pour des trajets d'une durée moyenne de 15 à 30 minutes.

La rupture esthétique est totale par rapport aux matériels actuellement en service : climatisation, information dynamique, éclairage soigné, visibilité améliorée sur l'extérieur, intercirculation totale digne des tramways modernes, facilité des échanges de vogageurs...

Les parisiens sélectionnés pour participer à ce voyage officiel ont pu mesurer l'ampleur du changement que procurait ce nouveau matériel par rapport aux rames actuelles : on a hâte de mettre côte à côte un Francilien et une rame inox qu'il remplacera. Les deux premières rames entreront en service à la mi-décembre sur le réseau de Paris Nord-Ouest. D'ici 2015, 172 rames seront réceptionnées pour éliminer le parc inox (RIB, Z5300 et Z6100).

Et félicitations aux ouvriers de Bombardier qui chaque jour construisent ce nouveau train pour l'Ile-de-France, apparemment non sans une certaine fierté de leur savoir-faire...

Posté par ortferroviaire à 21:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,