Travaux d'été sur cette artère du 10ème arrondissement de Paris. Evidemment, il s'agit de l'aménagement de pistes cyclables. Une nouvelle fois, car sur cette voirie, une première opération avait créé en accotement le long du trottoir Ouest une piste cyclable dans le sens Boulevard Magenta - Rue de Châteaudun.

Elle avait provoqué la suppression du couloir pour les autobus (lignes 26, 32 et 43) à contresens, qui avait été créé, à la fin des années 1990, pour unifier l'itinéraire de ces lignes au bénéfice des utilisateurs des transports en commun. Le retour au trajet dissocié (aller par la rue Lafayette, retour par la rue de Maubeuge) était donc une régression pour la commodité du service. En revanche, le couloir dans le sens Châteaudun - Magenta avait bénéficié d'une protection physique, qui restait quand même relativement efficace malgré la cohabitation difficile avec les livraisons.

180822_26+43lafayette

Paris - Rue Lafayette - 18 août 2022 - Malgré la période estivale, la circulation sur cette rue reste difficile puisqu'il ne reste qu'une seule voie pour l'ensemble des usagers de la voirie. Les voyageurs des lignes 26, 43 et 45 doivent donc être patients pendant les travaux préparant le nouvel aménagement cyclable. © transportparis

Les nouveaux travaux prévoient de créer une piste cyclable à double sens le long du trottoir Ouest, qui sera finalement élargi pour les piétons puisque le nouvel espace pour les vélos ne reprendra qu'une partie de la largeur de l'ancienne piste à sens unique. Il restera une voie pour la circulation générale et une voie réservée aux autobus, mais sans aucune protection physique, ce qui laisse présager d'une fréquente occupation illicite et donc d'une efficacité des plus limitées.

Comme pour la rue de Rivoli et le boulevard de Sébastopol, une réflexion plus large aurait dû être menée. Elle est plus complexe car les besoins sont un peu différents. Les principales lignes d'autobus n'utilisent la rue Lafayette sur une partie du parcours. En outre, les rues Lafayette et de Maubeuge ne sont pas équivalentes : la seconde est plus étroite que la première, et elle ne débouche pas directement à l'Opéra.

La restauration de l'itinéraire unique pour les lignes 26, 43 et 45 imposerait le passage par la rue Lafayette, du fait de la largeur plus importante de cette artère : celle-ci ne peut accueillir en plus la piste cyclable à double sens puisqu'il faut maintenir une voie de circulation générale. Le report de l'itinéraire cyclable par la rue de Maubeuge supposerait l'emprunt de la rue Le Peletier pour rejoindre la partie sud de la rue Lafayette. Le scénario inverse est probablement inenvisageable : le transit des autobus uniquement par la rue de Maubeuge serait trop difficile pour prendre en compte les autres usages de cette artère.

Le schéma suivant aurait pu être une forme de compromis :

plan-reorganisation-rues-lafayette-maubeuge

Les cyclistes auraient au passage gagné un itinéraire un peu plus ombragé, du moins sur une partie du parcours, probablement bien agréable pour ceux utilisant l'itinéraire dans le sens de la montée.