Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
transportparis - Le webmagazine des transports parisiens
12 novembre 2021

Rosny Bois Perrier : 2 quais supplémentaires ?

L'arrivée prochaine de la ligne 11 prolongée depuis Les Lilas d'une part et la future correspondance avec la ligne 15 d'autre part vont augmenter le flux de voyageurs dans cette gare du RER E. Problème : la liaison piétonne sous les voies ferrées s'effectue par un passage souterrain conçu au début des années 1970 lors de la création de cette gare, évidemment sous-dimensionné par rapport au nouveau rôle de Rosny Bois Perrier. C'est déjà le cas aujourd'hui, dans un espace fort peu avenant puisque le passage public se situe entre les espaces sous contrôle des titres de transport et de hautes barrières. La circulation des voyageurs est difficile, car on ne compte que 2 tourniquets d'entrée et autant de sortie par quai. Avec l'arrivée de 2 lignes de métro (la première côté centre commercial, la seconde côté immeubles d'habitations), sans compter la station des autobus sur le flanc est, la situation n'est évidemment plus tenable. A horizon 2030, 45 000 voyageurs devraient transiter chaque jour dans ce pôle d'échanges. Le nouveau souterrain d'un coût de 21 M€ est financé par la SGP.

Il est aussi envisagé de transformer la gare et le scénario retenu propose d'ajouter des quais latéraux à l'extérieur du talus ferroviaires sur les voies 1bis et 2bis empruntées par les RER E omnibus (mission Villiers sur Marne). Les nouvelles connexions motivent logiquement l'arrêt à Rosny Bois Perrier de la mission Tournan qui emprunte les voies 1 et 2. De ce fait, la différence ne se fera plus que sur les arrêts de Rosny sous Bois, de Nogent - Le Perreux et des Boulleaux - Champigny.

031121_quais-rosny-bois-perrier

Rosny Bois Perrier - 3 novembre 2021 - La situation actuelle de la gare avec ses quais - pas très larges - en position centrale entre chaque paire de voie. On aperçoit au fond à gauche le bâtiment de la future station de la ligne 11, tandis que la ligne 15 sera construite du côté des immeubles. Et le passage souterrain est lui aussi très étriqué. Pour autant, les quais latéraux sur les voies bis sont-ils la bonne solution ? © transportparis

031121_22512rosny-bois-perrier

Rosny Bois Perrier - 3 novembre 2021 - La mission Tournan circule aujourd'hui sur les voies centrales : avec l'ajout de l'arrêt dans cette gare, elle ne fera plus que 3 sauts de puce à Rosny sous Bois, Nogent Le Perreux et Les Boulleaux - Champigny. © transportparis

La création de quais latéraux pose donc quelques questions :

  • la mission Tournan sera-t-elle tracée sur les voies bis comme la mission Villiers ? Elle sera désormais omnibus de Paris à Rosny Bois Perrier, et ne sautera que les gares de Rosny sous Bois, Nogent - Le Perreux et Les Boullereaux - Champigny ;
  • sinon, les voyageurs devront changer de quai en fonction de la mission, ce qui n'est pas forcément commode, risquant de créer des mouvements précipités de voyageurs dans les escaliers et le passage souterrain ;
  • la largeur disponible est-elle suffisante par rapport aux flux de voyageurs escomptés ?
  • accessoirement, dans cet environnement déjà très bétonné, les quelques arbres restant encore autour du talus ferroviaire risquent de disparaître.

 

Publicité
Publicité
Commentaires
E
Avec le prolongement des missions Villiers vers Roissy-en-Brie, les missions Tournan ne gagneront-elles pas de nouveaux "sauts-de-puces" ?
Répondre
M
Ce n'est pas possible de faire un nouveau tunnel sous les voies ?<br /> <br /> Un publique et un autre pour accéder au quais avec les tourniquet à l'entré du tunnel.<br /> <br /> <br /> <br /> Mais ça ne regle pas le problème des quais étroits !
Répondre
H
Les arrêts supplémentaires des missions Tournan à Rosny, Pantin et Noisy sont-ils prévus à l’horizon de la création de la 3ème voie entre BVC et Émerainville (au mieux 2028) ou seront-ils prévus dès l’ouverture de la ligne 11 (fin-2023)? Car sans ses aménagements la mission Tournan risque d’être - très - fortement ralentie suite aux fortes contraintes horaires de la « ligne 4 » (dépassement omnibus/semi-direct à Val de Fontenay, pont de Nogent + gare des Boullereaux, surstationnement à Pontault et Roissy pour laisser passer les IC et la ligne P…)
Répondre
I
La bonne nouvelle est qu'il y a besoin de place, le parking VP à côté du BV, qui ne sert à rien, peut disparaître sans problème.
Répondre
D
La solution idéale pour les voyageurs serait d'avoir des quais communs plus larges en écartant les voies bis.<br /> <br /> Mais le coût risque d'être exorbitant. Et il y a peut-être des contraintes physiques qui l'interdisent en pratique.
Répondre
Publicité