Evidemment touchés comme tous les autres chantiers par les mesures de confinement sanitaire, la construction de la ligne T12 sur sa partie urbaine entre Epinay sur Orge et Evry ont repris progressivement courant avril. Parmi les opérations les plus importantes, le lancement des ponts franchissant l'autoroute A6 puisque le futur tram-train la franchira 3 fois sur son parcours. C'est une des particularités de cette ligne, dont le parcours non-ferroviaire n'est pas un tracé urbain très courant pour une ligne de tramway.

TxT12-A6_2

Les travaux de lancement des ouvrages sur l'autoroute s'effectuent de nuit pour limiter la gêne au trafic : le tracé du T12 jongle entre les deux côtes de l'A6 pour capter un maximum de chalandise. (source IDF Mobilités)

Les travaux le long de l'autoroute à Morsang sur Orge deviennent véritablement imposants : la ligne longe l'A6 en utilisant des délaissés urbains et en recomposant les quelques voiries concernées, assurant une fonction locale. La traversée du parc du château constitue un secteur sensible de la ligne, afin de préserver autant que possible cet espace de verdure et essayer de réduire l'impact de l'autoroute en améliorant les protections acoustiques.

T12_Morsang-sur-Orge_estacades-4

TxT12-A6

A Morsang sur Orge, les chantiers des ouvrages d'installation du T12 le long de l'autoroute A6 (source IDF Mobilités)

Les travaux deviennent aussi plus visibles à Evry, où T12 circulera en voirie, dans la partie la plus urbaine du projet.

T12_Evry_bd-F

Il commence à se passer des choses sur le boulevard François Mitterrand à Evy, à l'approche de la gare du RER D... (source IDF Mobilités)

T12, rappelons-le, sera le premier vrai tram-train francilien au sens que la composante train sera ouverte à tout type de circulations, puisqu'entre Massy et Epinay sur Orge, la ligne restera accessible aux trains de fret, tandis qu'à terme, avec le prolongement à Versailles, les trams-trains cohabiteront aussi avec le TGV Le Havre - Marseille (du moins s'il existe toujours à cette échéance...).

La mise en service de la section Massy - Evry est prévue courant 2022. L'extension à Versailles n'est pas remise en cause mais son calendrier doit être encore précisé. Elle est pourtant très utile car elle permettra de vraiment simplifier l'exploitation du RER C, qui a tendance à perdre quelques touristes désireux d'aller à Versailles (au château de préférence) et qui se retrouvent à faire le tour de la banlieue sud de Paris en se prenant les pieds dans cette ligne tentaculaire