A l'ouest, 3 mois de retard pour 900 m d'extension

Initialement, la mise en service de la courte extension de T1 entre Gennevilliers Les Courtilles et Asnières Quatre Routes devait intervenir au deuxième trimestre 2019. Ce sera finalement après l'été, probablement courant octobre. Les travaux sont en retard, moins que d'autres opérations... mais proportionnellement à la distance nouvelle, le résultat est à peu près équivalent. La marche à blanc ne débutera qu'après les vacances d'été.

A l'est : on entre dans le concret

L'été 2019 va être l'occasion d'entrer dans le vif du sujet : le feuilleton d'une décennie de turpitudes et de petits jeux politiques égoïstes ont pénalisé l'intérêt général, mais cette fois-ci, le prolongement de T1 de Noisy le Sec au Val de Fontenay va se voir, avec des travaux symboliques, qui font couler beaucoup d'encre et de salive à propos de la prise en charge de ces investissements par le projet de tramway : la démolition de l'A186, moignon d'autoroute jamais achevé, et dont l'emprise va être complètement transformée en artère urbaine, qui accueillera le tramway.

Et à propos de la première ligne de tramway francilienne, on attend non sans impatience le résultat de l'appel d'offres censé couvrir le remplacement des TFS et les besoins liés aux extensions de cette rocade à l'est au Val de Fontenay, et à l'ouest à Rueil-Malmaison.