Premier point d'étape pour le prolongement de la ligne 14 de Saint Lazare à la mairie de Saint Ouen : la section Saint Lazare - Pont Cardinet est achevée, y compris la pose de la voie, qui avait été entamée en avril dernier.

En revanche, le chantier de la station Porte de Clichy, qui avait été mis à l'arrêt voici un an en raison de deux grosses voies d'eau successives, a pu enfin reprendre ces derniers jours. Si les travaux des stations en aval, à la gare et à la mairie de Saint Ouen ont pu progresser indépendamment de cet incident, il n'en est pas de même pour le tunnel. Le génie civil du tunnel est achevé entre Pont Cardinet et les abords de la porte de Clichy, ainsi qu'entre la gare de Saint Ouen et le fond du tiroir d'arrière-gare de la mairie de Saint Ouen, soit un peu plus de 3400 m percés sur 5800 m Au total, le prolongement de la ligne 14 accuse 10 mois de retard : la mise en service est aujourd'hui envisagée pour la fin d'année 2019 alors qu'il était envisagé d'ouvrir cette section au premier trimestre. Politiquement, la pression est forte pour respecter les délais initiaux, mais il s'agit d'une posture de façade car il semble peu probable de rattraper l'intégralité du retard accumulé.

Le prolongement à Saint Ouen exporte d'autre travaux sur le reste de la ligne. Rappelons qu'à terme, elle sera exploitée par des rames de 8 voitures au lieu de 6. L'aménagement des stations existantes est revu pour prendre en compte l'augmentation du trafic, avec la création de nouveaux accès aux quais. En parallèle, des espaces d'attente sécurisés pour les voyageurs handicapés sont créés pour mise en conformité avec les dernières normes de sécurité incendie : ils sont destinés à les protéger d'un sinistre en attendant leur évacuation qui nécessite des moyens particuliers par rapport aux valides. A Bercy, les travaux sont de plus grande ampleur, avec la création d'un nouvel accès et la reprise des cheminements pour faciliter l'accès à la gare de Bercy, qui suscite aujourd'hui nombre de critiques.

En revanche, on sera assez prudent sur la capacité de la station Saint Lazare compte tenu de l'engorgement actuel des accès et sorties, utilisés majoritairement en "sens unique", et qui devront gérer d'importants flux croisants du fait des correspondances. Enfin, on notera qu'il manque cruellement un escalier mécanique à Bibliothèque François Mitterrand sur la sortie "est" côté rue Goscinny, dans le sens de la descente. Dommage de ne pas l'avoir intégré au programme...

Enfin, nettement moins visibles, l'adaptation du système d'exploitation se poursuit pour gérer la future exploitation sur le prolongement d'abord puis avec des trains de 8 voitures. On en profitera d'ailleurs pour demander à la RATP de se pencher sérieusement sur le fonctionnement des MP05 qui génèrent au démarrage à peu près autant de secousses qu'un vénérable MP55, prenant au dépourvu les voyageurs debout..