Ce lundi 2 septembre 2013 marque le retour des horaires de plein trafic. Sur la ligne Paris - Nanterre Université, les Francilien devaient commencer à circuler en formation double pour remplacer les Z2N tout en augmentant la capacité de transport, mais certains agents de conduite refusent ces rames. En cause, le recours à un miroir à Saint Lazare pour accoster au plus près du heurtoir, car les nouvelles sont un peu plus - trop ? - longues et ne permettent pas de voir, dans l'autre sens, le signal de départr de façon correcte.

Evidemment, quand une rame de 760 places - dont 304 assises - remplace une rame de 1000 places, dont 500 assises, les voyageurs trouvent la rentrée un peu plus difficile.

En outre, indépendamment de cet événement qui, espérons-le ne sera que temporaire, le Francilien montre aussi une limite : si la distance entre 2 portes est nettement moindre que sur une Z2N (13 m en moyenne contre plus de 20 m), il n'en demeure pas moins qu'on est encore loin des vénérables Z6400 qui font encore référence, elles qui proposent 3 portes par voiture de 24 m, soit un peu moins de 8 m entre 2 portes. Dommage pour un nouveau matériel censé être à la pointe des besoins en zone de fort trafic.