Après l'équipement de la ligne 2 Nation - Porte Dauphine avec 45 trains, ce sont 50 rames MF01 qui sont en cours de réception sur la ligne 5 Italie - Bobigny.Comme sur la ligne 2, elles permettent d'envoyer à la réforme le parc MF67 assurant cette ligne.

Bien que les MF67 de la ligne 5 soient les derniers de cette série de matériel, ce sont des rames mal aimées car souffrant de problèmes de fiabilité et pour certaines de corrosion suite à l'inondation du prolongement à Bobigny où elles étaient stationnées. Les MF67F sont un peu des hybrides puisqu'elles reposent sur des bogies similaires aux MF77. Comme les MF67E de la ligne 2, les MF67F de la ligne 5 n'avaient pas été rénovés et leurs intérieurs, avec banquettes en moleskine, étaient passablement défraichis.

100208_MF67+MF2000barbes

Barbès-Rochechouart - 10 février 2008 - La transition entre deux générations de matériel sur la ligne 2. Au tour désormais de la ligne 5 d'être équipés des excellents MF01 qui surclassent les autres matériels, y compris ceux sur pneumatiques, en matière de confort. © transportparis

La ligne 5 est la première ligne à être exploitée avec le nouveau système d'exploitation Octys dans sa version la plus aboutie, reportant la signalisation latérale en cabine pour gérer l'espacement des trains de façon dynamique en fonction de leur position réelle et de la vitesse instantanée des trains, à l'image du SACEM exploitant la ligne A du RER entre Nanterre et Vincennes. La ligne 3 est équipée d'une version plus simple, liée au maintien des MF67 pour l'instant, avec maintien de la signalisation latérale.

L'équipement de la ligne 5 s'achèvera mi-2013 et ensuite, commencera celui de la ligne 9 Pont de Sèvres - Mairie de Montreuil dont les travaux préliminaires débutent avec la transformation de l'atelier de Boulogne.

Et après ? Les lignes 3, 3bis, 10 et 12, aujourd'hui équipées de MF67, verront leur parc renouvelés à partir de 2018 (en principe) par une nouvelle génération de matériel : même si le MF01 est un excellent matériel, esthétiquement plaisant, techniquement réussi (30% de consommation énergétique en moins) et appréciable par son confort (quoique le siège est un peu raide, surtout sur les banquettes transversales) et son silence, l'evolution technologique fait que reproduire pendant plus de 20 ans le même matériel n'est pas envisageable.